Un acteur responsable

Eco-responsable depuis toujours, le groupe Grosfillex a su mettre son esprit pionnier au service du développement durable, dans sa matière et dans ses process de transformation. 

Côté matière, le cadmium a été supprimé des formulations dès 1996 et le plomb remplacé par du calcium zinc dès 2003, initiative approuvée par le CSTB la même année. 
Aujourd’hui, toutes les matières premières utilisées sont conformes aux exigences Reach garantissant des produits sans danger pour l’utilisateur et sont 100% recyclables
Tourné vers le futur et leader, Grosfillex est à la tête du groupe de recherche SYRIMAP (ignifugation éco-compatible), projet subventionné totalisant 4 millions d’euros d’investissement. Il participe également au plan Vinyl Plus qui vise à atteindre 800.000 tonnes de PVC recyclés en 2020. 

Côté process, le groupe s’est engagé dans la démarche Bilan Carbone de l’ADEME en 2008, et poursuit un plan d’action pour réduire ses GES de 34% (rénovation des toitures, presses hydrauliques à débit variable…). 
Grosfillex ne consomme pas d’eau grâce à un circuit fermé de refroidissement de 1000 m3/heure et ne génère aucun rebut de production grâce à sa granulation et à son recyclage (4 200 tonnes/an). 
Grâce à des investissements en groupes frigorifiques, l’entreprise va jusqu’à récupérer 6000 kW de calories dégagées par la fabrication pour chauffer ses locaux industriels et ainsi réduire sa facture énergétique.

D’autres initiatives comme le covoiturage des salariés ou la mise en place de dépôts satellites dans les pays régulièrement livrés participent aussi à la réduction de l’empreinte écologique.